À propos

L’organisation en projets collectifs constitue une des originalités scientifiques de l’UMR 7041 ArScAn.
Élaborés à plusieurs, évolutifs, ces projets structurent un travail commun au-delà des frontières chronologiques ou géographiques propres aux programmes de recherche de chacune des équipes. Lieux de rencontre des membres de l’UMR, les projets sont ouverts à tous et ne sont pas limités au membres de leurs équipes porteuses ; les séances sont ouvertes aux étudiants et aux collègues extérieurs à ArScAn. Tout chercheur peut y trouver matière à réflexion car ces projets couvrent des champs transversaux de l’archéologie et des sciences de l’antiquité, largement ouverts sur l’ensemble des sciences humaines. La richesse des réponses permet l’interaction des traditions de recherche et la dimension pluridisciplinaire des groupes de travail. Leur particularité réside dans la conduite du débat et de la confrontation d’idées sur les faits, ce qui met en évidence le caractère polysémique des questions traitées.
Dans cet esprit, des séminaires, rencontres scientifiques ou ateliers sont organisés à l’initiative de plusieurs projets traitant de champs communs, alors examinés sous des angles différents. Par ailleurs, plusieurs projets sont associés à des séminaires de Master-Doctorat, alliant la volonté d’un partage de connaissances et le souci d’une formation de haut niveau des étudiants par la possibilité de participer directement aux raisonnements et à l’élaboration de données nouvelles.

Le carnet de recherche des projets collectifs d’ArScAn a pour objectif de présenter les actualités (programmes, résumés, appels, etc.) des programmes transversaux de l’unité de recherche Archéologies et Sciences de l’Antiquité (UMR7041). Les thématiques concernent l’ensemble des disciplines et des axes de recherche d’ArScAn (archéologie, histoire de l’art, histoire, épigraphie, philologie, littérature … de la préhistoire au Moyen Âge) et les dépassent grâce à une ouverture vers d’autres approches, thèmes ou aires chrono-culturelles (http://www.arscan.fr/archeologies-et-sciences-de-lantiquite-arscan/les-themes-transversaux/). Le carnet s’adresse surtout à la communauté scientifique et vise à donner plus de visibilité aux évènements de chaque projet.